Actualités

L’homme qui a insulté Macron suspendu

Une suspension à titre conservatoire décidée par sa hiérarchie. L’homme devrait comparaître d’ici quatre mois devant le tribunal administratif de Versailles et il risque la révocation.

Tout le monde se souvient de ces insultes envers Emmanuel Macron lors de la manifestation des pompiers du 15 octobre. Et bien le soldat du feu en cause a été suspendu. Une suspension à titre conservatoire décidée par sa hiérarchie. 

L’homme devrait comparaître d’ici quatre mois devant le tribunal administratif de Versailles et il risque la révocation. Le pompier, qui s’appelle Nicolas, est quant à lui toujours en arrêt maladie après sa blessure à la cuisse. Il réclame de l’indulgence au micro RTL de Thomas Dullin. « Evidemment aujourd’hui je regrette mes mots et le poids que ça peut avoir aujourd’hui« , reconnait-il. Il souhaiterait toutefois que l’on se « rappelle qu'(il s’est) fait tirer dessus ». « Si demain je devais perdre mon travail, ce serait difficile à avaler », confie Nicolas.

Les avocats du pompier ont écrit une lettre ouverte au président de la République pour lui demander d’intervenir. 

Le soldat du feu, un père de famille de 28 ans, devrait bientôt comparaître devant le tribunal administratif de Versailles (Yvelines) qui statuera sur une éventuelle révocation. Il a, de son côté, déposé une plainte auprès du Procureur de la République, selon StreetPress, pour « des violences volontaires avec arme par personne dépositaire de l’autorité publique sur personne dépositaire de l’autorité publique » et « mise en danger de la vie d’autrui ».

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :