Actualités

Deux agresseurs condamnés à un an de prison dont six mois ferme

Le tribunal correctionnel de Saint-Malo a condamné un homme et son neveu à 12 mois de prison dont six ferme. Tous les deux comparaissaient, mercredi 9 octobre, pour avoir agressé quatre pompiers dans la nuit de samedi à dimanche 6 octobre lors d’une intervention à Épiniac (Ille-et-Vilaine).

Publicités

L’homme et son neveu ont passé leur première nuit en prison.

Tous les deux étaient jugés, mercredi 9 octobre, au tribunal correctionnel de Saint-Malo trois jours après l’agression de quatre pompiers de Dol-de-Bretagne (Ille-et-Vilaine) qui intervenaient à Épiniac sur un accident de moto sans gravité. 

Violences aggravées, menaces de mort et dégradations

Ils comparaissaient pour des faits de violences aggravées, menaces de mort et dégradations. Une troisième personne, un mineur suspecté d’avoir également pris part aux violences, fait l’objet d’une autre procédure.

Dans la nuit de samedi à dimanche 6 octobre, le prévenu est avec son jeune cousin lorsqu’ils ont un accident de moto sans gravité. Arrivés sur les lieux, les pompiers se heurtent au refus des deux accidentés alcoolisés de monter dans le camion de secours. « Ma grand-mère est morte il y a cinq ans, nous avions appelé les pompiers, mais ils ne sont jamais venus. Alors pourquoi je monterais dans le camion?« , explique-t-il.

« Vous êtes morts. On va vous brûler » 

Le plus jeune des cousins quitte les lieux de l’altercation et revient quelques instants plus tard, accompagné de son père. La situation s’envenime. Les pompiers sont pris pour cible et les secouristes doivent se réfugier dans leurs véhicules, qui font alors l’objet de la fureur des agresseurs. Un pompier est extrait du camion et projeté au sol où il est de nouveau frappé.

Ces violences ont entraîné une incapacité temporaire de travail de sept jours pour l’un des pompiers et deux jours d’arrêt pour les trois autres victimes. Les deux suspects adultes avaient été interpellés le soir même par la gendarmerie. Le mineur s’étaient rendu de lui-même.

Les pompiers sont toujours très marqués par la violence de cette agression, explique leur avocate.

 

 

Lors de l’audience, le neveu, un jeune homme de 21 ans, a partiellement reconnu les faits, selon France Bleu Armorique.

Il a admis avoir assené des coups au visage et dégradé un véhicule de pompiers. Il assure, en revanche, ne pas se souvenir des menaces de mort lancées en direction des pompiers: « Vous êtes morts. On va vous brûler« . 
 

Des prévenus alcoolisés

De son côté, l’oncle, un homme de 46 ans, déjà condamné à plusieurs reprises pour recel de bien après un vol et pour conduite en état d’ivresse, est resté vague quant au déroulé des faits disant ne pas s’en rappeler: « J’étais à un anniversaire, j’avais bu plus de raison et j’avais pris des médicaments« , a-t-il commenté à la barre toujours selon nos confrères de France Bleu Armorique.
 

Obligation de soins

Le parquet a requis un an de prison ferme dont six mois ferme assorti d’un mandat de dépôt et d’une mise à l’épreuve de 24 mois avec obligation de soins. La juge a donc suivi ces réquisitions. 

Par Hélène Pédech

france3-regions.francetvinfo.fr

Publicités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Publicités
%d blogueurs aiment cette page :