ActualitésSapeurs Pompiers

De 3 à 6 mois avec sursis pour 4 sapeurs-pompiers niçois

Quatre sapeurs-pompiers, poursuivis pour entrave à la circulation, ont été condamnés ce mercredi à de la prison avec sursis. 600 d’entre eux avaient manifesté en février dernier entraînant la coupure de l’autoroute A8.

Plusieurs dizaines de sapeurs-pompiers sont venus ce mercredi après-midi défendre leurs collègues devant le palais de justice de Nice. Quatre sapeurs-pompiers y ont été condamnés ce jour de trois à six mois de prison avec sursis et de 1500 euros à 3000 euros d’amende par le tribunal correctionnel de Nice. Ils étaient poursuivis pour entrave à la circulation et dégradation (ou complicité de dégradation) d’un bien.

Le 22 février 2016, environ 600 sapeurs-pompiers avaient manifesté contre le préfet de l’époque, Adolphe Colrat. Durant le mouvement, qui avait entraîné la coupure de l’autoroute A8, des manifestants s’étaient aventurés sur les voies de circulation.

Ils avaient notamment mis le feu à des pneus et détérioré la glissière de sécurité. Parmi les prévenus, figure le président départemental et national du plus gros syndicat de la profession, la Fédération autonome SPP-PATS.

Var-Matin

 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :