Il signalait des faits imaginaires aux gendarmes et aux pompiers : un ado de l’Eure interpellé

25 décembre 2017

Il s'amusait à appeler, plusieurs fois par mois, pompiers et gendarmes, pour leur signaler des faits imaginaires. Un adolescent de l'Eure est convoqué devant le juge.

Cette fois-ci, le 10 décembre 2017, il avait appelé pour une bagarre, à Breuilpont, dans l’Eure… totalement imaginaire. Les gendarmes ont fini par le retrouver : cet adolescent devra rendre compte devant la justice.

LIRE AUSSI : Sur Snapchat, il « prévient » d’un attentat dans un lycée de Seine-Maritime… pour faire une blague

Une rixe à Breuilpont

Samedi 10 décembre, les secours reçoivent un appel : une rixe se déroulerait sur la place de l’église, à Breuilpont. Une trentaine de personnes y sont mêlées, il y a même des blessés. 

Gendarmes et pompiers se rendent aussitôt sur les lieux… déserts ! Un canular !

Plusieurs fois par mois

Les gendarmes finissent par mettre la main sur le responsable de cette fausse alerte : il s’agissait d’un adolescent de Breuilpont. Depuis quelques temps, le jeune homme s’amusait plusieurs fois par mois à appeler le Sdis (Service d’incendie et de secours) et les gendarmes pour signaler des événements imaginaires.

Il est convoqué devant le juge des enfants pour répondre de ses actes.

Normandie-actu