La solidarité s’organise après le décès d’un jeune sapeur-pompier dans le Gers

Publicités

La disparition tragique de Jilian Aubert, ce jeune sapeur-pompier de 18 ans tué lundi soir dans un accident de la route à L’Isle-Jourdain, a créé une vive émotion dans la commune voisine de Samatan, où sa maman est commerçante. Ce vendredi, près d’une vingtaine de commerçants de la ville s’est réunie pour lui apporter son soutien dans cette pénible épreuve.

 

À cet effet, tous les commerçants samatanais ont décidé de déposer dans leur vitrine ou sur leur porte une rose blanche. Mais aussi, le jour des obsèques qui auront lieu mardi 20 novembre, à 10 heures, à la collégiale Saint-Martin de L’Isle-Jourdain, ils ont décidé de baisser leurs rideaux pour ceux qui le peuvent ou d’éteindre lumière et musique de 10 heures à midi.

Enfin, deux boîtes à dons ont été disposées chez la fleuriste « Au Delphinium » et au salon de coiffure Ambre. Les sommes collectées seront reversées équitablement à l’Amicale des sapeurs-pompiers de Samatan et de L’Isle-Jourdain, car tel était le souhait de Jilian Aubert. En signe de solidarité, l’association des commerçants de Lombez remettra également un don.

 

Il rêvait de devenir marin-pompier

La grande famille des sapeurs-pompiers se réunira mardi, à la collégiale de L’Isle-Jourdain, pour rendre un dernier hommage à Jilian, qui avait intégré l’été dernier le centre de secours de L’Isle-Jourdain en tant que sapeur-pompier volontaire après avoir effectué ses premières gammes à la section des JSP de Samatan.

« Il y aura une très forte présence de sapeurs-pompiers », confirme Bernard Gendre, le président du service départemental d’incendie et de secours du Gers. Tout en poursuivant ses études au lycée professionnel Eugène-Montel à Colomiers, Jilian Aubert rêvait de faire carrière au bataillon des marins-pompiers de Marseille. Pour se donner toutes les chances de réussir, il suivait une préparation militaire dont une délégation sera présente aux obsèques, mardi.

  •  
    643
    Partages
  • 643
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.