Gilets jaunes Acte IX: pompiers et sauveteurs de rue sur le pont


Les secours mobilisés « quelle que soit la couleur du gilet ».

Ce samedi, les pompiers des Pyrénées-Orientales resteront mobilisés pour sécuriser les mobilisations de Gilets jaunes à Perpignan. « Nous prendrons toute notre place comme nous l’avons fait depuis le début du mouvement, assure Jean-Pierre Salles-Mazou, le directeur du service départemental d’incendie et de secours (Sdis). Jusqu’ici, nous sommes intervenus sans problèmes et nous continuerons à le faire quelle que soit la couleur du gilet. » 

Tout citoyen peut effectivement porter secours à une personne en danger

Petite nouveauté : lors de cet acte IX des Gilets jaunes, des sauveteurs de rue prévoient de se mêler aux cortèges pour pouvoir prodiguer les premiers soins plus rapidement en cas d’incident. « Nous n’étions pas au courant de l’existence de ce mouvement à Perpignan, indique Jean-Pierre Salles-Mazou. Tout citoyen peut effectivement porter secours à une personne en danger et c’est très bien. Mais à titre individuel. Pour le faire dans un cadre structuré, il faut agir au nom d’une association agréée comme la Croix-rouge ou la Croix-blanche. »

Pour mémoire, ce samedi 5 janvier, en fin d’après-midi, une trentaine de pompiers étaient mobilisés au pied du Castillet dans le cadre d’un dispositif coordonné par la préfecture afin de sécuriser la manifestation des Gilets jaunes. Lors de la journée, les secours n’ont constaté aucune blessure grave. Même si une policière a été blessée à la tête et si deux personnes ont essuyé des tirs de flashball dans les côtes et sur la cuisse. Entre autres contusions. 

lindependant.fr

Spread the love
  •  
  • 16
  •  
  •  
    16
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.